Le pouvoir des arbres

2019-01-30

De plus en plus de personnes vivent en ville. Ce mode de vie présente de nombreux avantages, mais aussi des inconvénients. Pensez par exemple à la pollution atmosphérique ou aux températures élevées en été. Une solution simple ? Les arbres ! Ils absorbent le CO2, rafraîchissent la ville, filtrent naturellement les substances toxiques, régulent le débit des cours d’eau…

Stress thermique

La température des villes est généralement plus élevée que celle des campagnes avoisinantes. Cet écart, de 2 degrés en moyenne, peut grimper jusqu’à 6 degrés. Cela signifie que de nombreuses personnes, surtout les enfants et les seniors, peuvent être confrontées à un stress thermique en cas de vague de chaleur.

Clim vs arbres : 1-0

Aujourd’hui, un cinquième de la vapeur présente dans les bâtiments est utilisé pour la climatisation ou la ventilation. Le problème, c’est que plus nous rafraîchissons nos intérieurs, plus nous réchauffons l’air extérieur. Ainsi, les climatiseurs font augmenter la température des centres-villes de 1 à 10 °C.

Les arbres ont l’effet inverse : ils rafraîchissent l’air de 2 à 8 degrés en provoquant l’évaporation des eaux souterraines. De plus, ils créent de l’ombre et limitent la réflexion du soleil.  

Plus vous plantez d’arbres autour de votre immeuble, moins vous avez besoin de votre climatisation, ce qui entraîne une nette économie d’énergie et donc une réduction des émissions de CO2.

Filtres naturels

Les grands arbres filtrent les substances polluantes et particules fines. Combinés à des infrastructures pour cyclistes et transports (publics) sans émissions plus nombreux et plus performants, ils peuvent donc contribuer à lutter contre la pollution atmosphérique en ville.

RESTEZ INFORME !

Restez informé à propos de la politique climatique en vous inscrivant à notre newsletter.